Faire du froid sans énergie

 

1 - Le génial système Pot In Pot :
(Du Nigérian Mohammed Bah Abba (qui a reçu le prix Rollex en 2000) :

 

"Le système de refroidissement novateur qu’il met au point en 1995 consiste en deux pots de terre de diamètres différents placés l’un dans l’autre. L’espace entre les deux pots est rempli de sable, qui est maintenu mouillé en permanence de telle façon que les pots restent eux-mêmes humides. Les fruits, les légumes et d’autres produits tels que les boissons sont placés dans le pot intérieur, et l’ensemble est recouvert d’un tissu mouillé et laissé dans un lieu très sec et bien aéré. Le phénomène qui se produit obéit à un principe de physique élémentaire: l’eau contenue dans le sable entre les deux pots s’évapore vers la surface extérieure du grand pot, qui est en contact avec la circulation d’air très sec. En vertu des lois de la thermodynamique, le processus d’évaporation fait baisser la température de plusieurs degrés, ce qui refroidit le pot intérieur et, du même coup, préserve les aliments périssables en détruisant les micro-organismes nocifs. "

2
2 - Dans les pays chauds, on tend un fil à coté du lit :
On dispose au bas du fil une ou plusieurs bassines d’eau et l’on met à sécher un drap coton dont le bas est au contact de la bassine. Dans un premier temps, l’eau dégouline par gravité dans les bassines et dans un second temps les draps pompent l’eau des bassines par capillarité. L’évaporation joue alors le rôle de climatiseur.


3 - Prenez un congélateur hor d'usage :
Un congélateurde type coffre (couvercle sur le dessus), supprimez la partie supérieure de la porte en gardant quand même les rebords, à l'intérieur du plateau ainsi obtenu disposez sur toute la surface des chambres à air remplis d'eau (attachez les pour ne pas qu'elles glissent quant vous levez le couvercle), recouvrez la surface du couvercle d'une feuille de plastique transparent, collez-la de façon à étanchéifier le volume. Ensuite faite un couvercle qu'il faudra mettre en place la nuit et retirer la journée... placez votre frigo en plein soleil, en quelques jours les chocs thermiques infligés au chambres à air vont faire chuter la température de l'eau en dessous de 0° et ainsi amener la température du coffre vers 5 ou 6°.


4 - Un four solaire à entonnoir peut être utilisé, la nuit, comme réfrigérateur.

Voici comment çà, marche :
            Le four solaire à entonnoir est installé comme d'habitude  pendant les heures ensoleillées, à deux exceptions près :

            1. Le four solaire à entonnoir est dirigé vers le ciel noir de la nuit. Il ne devrait "voir" aucuns bâtiments ou même arbres. (La radiation émanant des murs, des arbres et même des nuages diminueraient l’effet de refroidissement)

            2. deux sacs au lieu d’un seul autour du récipient, avec de l’air entre les deux couches de sac et entre le premier sac et le récipient, augmente l’effet. Les sacs HPDE et les sacs de polyéthylène ordinaire fonctionnent bien étant donné que le polyéthylène est pratiquement transparent à la radiation infrarouge, permettant à celle-ci de se disperser dans le radiateur du ciel noir.

             Pendant la journée, les rayons du soleil réfléchissent sur l’ustensile de cuisson qui devient rapidement chaud. La Nuit, la chaleur de l’ustensile rayonne vers l’extérieur, vers l’espace vide, lequel est vraiment très froid (principe du radiateur)

           En conséquence, l‘ustensile de cuisson devient maintenant un petit réfrigérateur. Nous réalisons d’ordinaire un refroidissement d’environ 10º C au-dessous de température de l'air ambiant en utilisant ce système remarquablement simple.

          En Septembre 1999, dans la soirée, nous avons placé à l‘extérieur deux fours solaires à entonnoir avec chacun un récipient. L’un de ces récipients était posé sur un bloc de bois, l’autre était suspendu devant l’entonnoir avec un fil de pêche. (À Provo, dans l’Utah) il faisait 25°C. Utilisant un thermomètre intérieur/extérieur Radio Shack (magasins d’électroménager américains), un étudiant de l’université de BY (Colter Paulson) mesura la température à l’intérieur de l’entonnoir et à l’extérieur, en plein air. Il découvrit que la température à l’intérieur de l’entonnoir présentait rapidement un écart d’environ 7°, sa chaleur rayonnant vers le ciel clair. Cette nuit-là, la température extérieure mesurée tomba à 8,6 ° mais l’eau contenue dans les récipients s’était transformée en GLACE. J’invite les autres à essayer
 

5 - Le frigo "tente humide" :
Le frigo ressemble à un gros cube de 1 à 2 m de côtés. Sans trop se prendre la tête, les dimensions dépendront surtout des matériaux utilisés.

 Commencer par creuser un trou de 50/60 cm de profondeur au nord d’un buisson bien dense et si possible à un endroit qui n’est pas abrité du vent (car il faut de l’air, sinon ça ne marche pas). Aplatir le sol et y disposer des palettes pour faire un plancher.

 Ensuite, disposer des bacs d’eau entre les lattes des palettes - donc légèrement en dessous du niveau du plancher (mais oui, il faut de l’eau !). Ravitailler régulièrement les bacs en eau, surtout si ça tape (un système de récup’ des eaux de pluie à proximité du frigo évite les nombreux déplacements).

Toujours avec de la palette ou bien des branches de noisetiers ou que sais-je encore…, dresser les quatre côtés du frigo/cube en ménageant une ouverture du côté Nord (là où il fait le plus frais) puis y suspendre des draps bien épais qu’il convient de maintenir toujours humides (ben oui, faut de l’eau !). S’il y a beaucoup de soleil (et il en faut, sinon…), arroser les tissus plusieurs fois par jour, sinon c’est la cata. Ne pas hésiter à entailler les draps au cutter à 2/3 endroits d’où vient le vent (euh, faut de l’air!).


 Quant au toit, il peut être réalisé avec des bottes de paille, ça à son charme ! Voilà pour la construction. Il ne reste plus qu’à disposer des glacières (ou des bacs en plastique de récup’ ou ce que vous voulez!) à l’intérieur de ce magnifique frigo solaire, puis attendre quelques heures que le processus ‘soleil + eau + air’ produise son effet – c’est-à-dire du froid, et vos plaquettes de margarine se liquéfiant au soleil après le petit déjeuné’ pris en terrasse rendurciront tranquillement;)