L’association ADAAE ayant pour but de divulguer les techniques, les connaissances, le savoir, les trucs et astuces permettant d’accéder à l’autosuffisance alimentaire, a bien entendu, le devoir (et surtout l’envie et la curiosité), de tester et d’expérimenter les infos qu’elle diffuse.
Cette rubrique vous présente nos expériences et nos résultats.
 
 
 Formations en auto-construction d’éoliennes

 
En 2009, nous avons rencontré les membres de l’association Tripallium, qui proposent des stages pour apprendre à construire soi même des éoliennes de types Piggott, dans le but de produire de l’électricité.
Nous avons donc participé à une première formation (stage d’une semaine), qui s’est déroulée dans la Drome en septembre 2009.
Bilan : nous avons découvert avec plaisir les joies du « bricolage ». En effet, construire une éolienne nécessite un apprentissage du travail du bois (réalisation de l’hélice) ; du travail du métal (découpe, soudure…) ; ainsi que la résine, l’électricité, bref, d’une multitude de techniques qui sont très utiles quand on est en autonomie.
Par contre, une semaine c’est bien trop court pour maitriser toutes les techniques et ingurgiter toutes les connaissances apprises. Nous avons donc décidés de participer à d’autres stages pour nous perfectionner d’une part et acquérir la capacité de transmettre nos connaissances d’autres parts.
Nous avons ainsi participé à trois autres formations. Une à Alès, une à Lamastre (Ardèche), puis une à Limerlé (Belgique).

 
   
Fabrication des pales (sculpture !!)


Nous avons finis par réaliser chez nous, deux éoliennes et un alternateur.
Une petite éolienne dont l’hélice mesure 1,20m de diamètre et qui fournie 200W.
Une de 2,40m de diamètre qui fournie 700W.
L’alternateur réalisé est en fait le même qui est utilisé pour la conception de la petite éolienne. Il fournit 200W et est destiné à être transformé en centrale hydroélectrique.

 
    
Montage de l'hélice.


Conclusions : nous vous conseillons vivement ces formations qui sont enrichissantes au plus haut point. De plus, les participants à ces stages sont tous pourvus de connaissances diverses qui ne demandent qu’à être partagées. Bref, ce fut une expérience qui nous a beaucoup apporté.
 
   
Fabrication de la nacelle

      
           
Moulage du rotor                                  Moulage du stator
    
Éolienne de 2,40m (Drome 09/2009)
                  

                                                                                                                              Rencontre avec M Hugh Piggott (Belgique 03/2011)

Concrètement : nous sommes maintenant formateurs en auto construction d’éolienne Piggott.
Nous avons opté pour ce mode de production d’électricité pour deux raisons.
     1) L’éolien est actuellement le moyen le plus écologique qui permet de produire de l’électricité pour un site isolé.
     2) Le cout de fabrication d’une éolienne Piggott de 2,40m est d’environ 5000,00 euros *, ce qui est peu par rapport aux autres modes de production d’électricité. De plus, quand vous avez construit votre propre éolienne, vous êtes à même de la réparer et de l’entretenir. Ce qui réduit considérablement les frais de maintenance.

Nous conseillons donc vivement aux personnes dont les conditions environnementales le permettent, d’apprendre à auto construire son éolienne pour produire de l’énergie électrique.
Notre intention maintenant, est d’organiser des formations afin de transmettre nos connaissances. Affaire à suivre…


* = Prix moyen pour une éolienne de 2,40m + le matériel électrique et les batteries de stockage + le mât. Le tout permettant de produire 700W. (478Wh effectifs).