Faire son TABAC
 
Une recette de Nadine et Pascal :
Le tabac est un produit manufacturé élaboré à partir de feuilles séchées de plantes de tabac commun (Nicotiana tabacum), une espèce originaire d'Amérique centrale appartenant au genre botanique Nicotiana (famille : Solanaceae).
Votre plan de tabac est en fleurs : couper celles-ci pour que les feuilles du haut deviennent plus grosses. Ainsi votre plan produira plus.
Récolter les feuilles quand elles sont vertes à taille adulte. Les suspendre et commencer le séchage jusqu’à obtenir une feuille en partie séchée mais encore souple comme une peau de chamois.
A ce moment- là ébouillantez-les et suspendez-les de nouveau jusqu’au séchage final (le séchage doit être doux et progressif pour que les feuilles reste souples, qu’elles ne s’émiettent pas).
Une fois obtenu le séchage désiré, découpez la nervure centrale des feuilles puis émincez en fines lamelles.
Stockez votre tabac dans une boite hermétique.
 

                                                         


Le tabac ainsi obtenu est moins agressif pour la gorge et les poumons : on tousse moins !!!
Vous pouvez couper vôtre tabac avec d’autres plantes séchées comme le trèfle par exemple.
 
Culture :
La graine est semée en pépinière ou sur semis flottants au début du mois de mars puis est transplantée en champ à la mi-mai. La plante atteint 1 m 80 au début de l’été lorsque commence la floraison. La fleur est coupée afin que les feuilles se développent (une vingtaine par pied). Les premières décolorations indiquent le moment de la récolte (juillet/août) qui nécessite une main-d'œuvre nombreuse et attentive. Les feuilles de tabac sont séchées sous air chaud, dans des séchoirs traditionnels ou sous serres. Les feuilles sont triées à l’automne et en été.
Le séchage à l'air chaud dure une semaine et nécessite environ 20 kg de bois pour sécher 1 kg de tabac. Le mode de séchage à l'air chaud se classe au premier rang par son taux d'utilisation avec environ 6 tonnes de tabac sur 10 traitées par ce processus. Ce séchage entraîne donc une déforestation importante.
Dans la partie septentrionale de l’Afrique, c'est plus de 140 000 hectares de terrains boisés indigènes qui disparaissent chaque année pour servir de combustible pour le séchage du tabac, ce qui correspond à 12% de la déforestation annuelle totale dans la région.
 
Nous vous déconseillons donc le séchage nécessitant des procédés qui consomment du bois ou quelconque énergies qui sont trop coûteuses (Radiateur électrique ; chauffage au pétrole…).Rien ne vaut un séchage naturel, certes plus long, mais comme chacun le sait, le temps œuvre pour nous et rien ne saurait égaler la qualité du résultat.

 

  • David m dit :
    14 2018

    Merci pour votre réponse :)
    J'ai gouté mon tabac dernièrement, il est très bon, peut-être en effet un petit peu amer, dû moins, il gratte un petit peu trop la gorge et provoque quelques coup de fatigue.
    Il y a une étape importante connu sous le nom du brunissement permettant de supprimer (ou transformer) les composées tanniques et des sucres - si je ne m'abuse -.
    Je me permet de faire une remarque pour avertir les lecteurs que votre technique manque de quelques détails, en espérant que cela ne soit pas pris comme une critique.
    La santé avant tout.

  • Yann ADAAE dit :
    15 2018

    Je ne sais pas mais j'imagine que le fait d'ébouillanter les feuilles permet d'enlever de l'amertume au tabac.

  • David m dit :
    11 2018

    Bonjour,
    Pouvez vous me donner plus d'information quant au fait d'ébouillanter les feuilles ?

  • Yann ADAAE dit :
    19 2017

    Bonjour, bien sur, un deshydrateur est bien approprié pour le séchage des feuilles.

  • danielle dit :
    8 2017

    Bonjour,

    Serait-il possible (ou idiot) de sécher les feuilles de tabac avec un déshydrateur (de fruits/légumes) ? Merci.

  • ADAAE.ASE dit :
    19 2016

    Bonjour, le séchage du tabac : coupez le pied et le suspendre dans un endroit frais et sec, à l'abri de la lumière directe.
    Bon à savoir : une infusion avec les feuilles de tabac servent de répulsif dans les cultures.

  • dauphine dit :
    14 2016

    Bonjour,
    je n'arrive pasà faire sécher mon tabac, il devenu sec en quelques jours!
    Y'a t-il une technique? Merci