Les plantes qui vous sont présentées dans notre rubrique "plantes utiles" sont essentiellement des plantes qui poussent à l'état naturel dans les pays ayant un climat de type tropical ou sub-tropical. Pour la quasi totalité, il s'agit de plantes que l'on trouve dans le pacific sud.


 ANNONA MURICATA

Le corossolier, Annona muricata est un petit arbre de la famille des annonaceae, originaire du nord de l'Amérique du Sud, cultivé dans les régions tropicales pour son fruit comestible, nommé corossol. Le terme corossol est aussi utilisé pour désigner l'arbre.



 




                                          

 

Synonyme :

Annona macrocarpa auct.

Description :

Le corossolier est un arbuste ou petit arbre de 3 à 10 m de hauteur.

Les feuilles, d'un vert brillant, sont oblongues-lancéolées , de 10-17 x 2-7 cm, les jeunes à pubescence ferrugineuse en dessous.

Les fleurs apparaissent sur de gros pédicelles (de 15-20 mm de long) opposés aux feuilles. Les 6 pétales sont jaunes, charnus et épais. Les 3 pétales externes sont largement ovales, aux bords rapprochés, sans se superposer.

Il fleurit toute l'année.

Le fruit très gros est constitué par la réunion des carpelles (un syncarpe). Il fait de 15 à 20 cm de long, voire jusqu'à 30 cm de long. De couleur vert foncé, il est couvert d'aréoles avec une excroissance incurvée souple. La pulpe blanchâtre est comestible et contient des graines noires, aplaties.

 

Écologie :

Le corossolier est originaire des néotropiques : Caraïbe, Amérique Centrale et du Sud (Bolivie, Colombie, Venezuela, Équateur). Il pousse aussi en Afrique  en Amérique et en Asie  où il a été importé.

Il tolère les sols pauvres et préfère les altitudes basses.

 

Utilisation :

Le fruit est comestible (voir corossol).

Dans toute la Caraïbe, le bain des feuilles est traditionnellement utilisé pour calmer les nourrissons. L'infusions des feuilles est utilisée chez l'adulte comme somnifère et comme sédatif. Elle est également réputée stomachique et antispasmodique. En usage externe, des cataplasmes de feuilles sont appliqués sur les brûlures occasionnées par les coups de soleil.

Une forte prévalence de syndromes parkinsoniens atypiques dans les Caraïbes a cependant été reliée à la consommation d'infusions de feuilles d'annonacées (Annona muricata et Annona squamosa). Les graines et les feuilles de ces plantes contiennent en effet des acétogéniques et des alcaloïdes qui pourraient représenter les composés neurotoxiques impliqués dans ces maladies (Caparros-Lefebvre et coll., 2006)

 


ANNONA SENEGALIS

          

 

Landolphia senegalensis (ou Saba senegalensis) est une espèce de Landolphia de la famille des Apocynaceae . C'est une liane sauvage qui pousse dans les savanes africaines.

Utilisation :

Son fruit est appelé zaban ( Mali), malombo ( Congo) ou Mad (Sénégal). C'est une coque globuleuse qui contient des graines enrobées de pulpes jaunes très moelleuses et juteuses. Elles sont acidulées et sucrées. On peut déguster le fruit tel quel ou assaisonner avec du sucre, du sel et du piment. Mélangées avec de l’eau et du sucre, les pulpes donnent un délicieux jus.

Il n’est pas conseillé d’avaler les graines. Mais l’intérieur de la coque est couverte d’une peau superficielle que l’on peut consommer. Le fruit est riche en vitamine C , en thiamine, en riboflavine , en niacine , et en vitamine B6 . La saison dure de mai à août.

Feuilles et calices se mangent

Contre les brulures :Ecorce du tronc, 10 cm x 5 cm, coupée en petits morceaux cuite dans 100 grammes de beurre de karité - 10 minutes d'ébullition - enlever les morceaux d'écorce, badigeonner l'endroit brûlé matin et soir ( avec plume de poule ou de pintade ) pendant 5 à 6 jours. Pansement facultatif.
 


COMBAVA

Le combava (ou combawa, cumbava, cumbaba, makrut ou kaffir lime ) est un agrume . C'est le nom d'un arbre (Citrus hystrix) et de son fruit. Appartenant à la famille des Rutaceae, le combawa est originaire d'Inde. Il a été introduit dans les îles de l'Océan Indien à la fin du XIX siècle .



                   

 

Description :

L'arbre de petite taille possède des feuilles rétrécies au centre et des épines sur les branches.

Les fleurs blanches donnent naissance à de petits fruits ronds ne dépassant pas 5 à 6 cm de diamètre.

L'écorce du fruit à la texture grumeleuse est d'une teinte vert profond. Il est plus petit et plus acide que son proche voisin, le citron.

En région froide, on le greffe généralement sur Poncirus trifoliata.

 

Utilisation :

L'écorce du combava est dotée d'un arôme très intense, rappelant nettement la citronelle . On l'utilise principalement à la Réunion, à Madagascar et en Asie du Sud-Est ( Thaïlande, Cambodge, Viêt-Nam, etc.). Son zeste y relève le goût de nombreux plats, comme les rougails de tomates ou les sauces de piment. On utilise le jus pour préparer une boisson désaltérante. Les feuilles sont également utilisées dans la composition de nombreux plats.

 



EUPHORIA LONGA
                               

Classification :
Famille: sapindaceae

Type biologique : Petit Arbre

Dénomination:
Botanique: Dimocarpus longan

Français : Longanier, Œil de dragon, Kava chinois

Anglais : Kava tree

Tahitien : Kava tinito

Description :
Originaire de Chine et d'Inde, il fût introduit à Tahiti en 1860 par Bonnard.
Petit arbre à la cime arrondie et au feuillage dense. Les petites fleurs sont de couleur jaune-pâle. Les fruits sphériques de 2cm de diamètre sont recouverts d'une peau coriace de couleur brun- jaune à brun-rouge. La chair est translucide et sucrée. Le fruit est généralement consommé frais.


JACQUIER

Le jacquier, ou jaquier, Artocarpus heterophyllus est un arbre de la famille  des Moraceae
, originaire d’Inde et du Bangladesh, cultivé et introduit dans la plupart des régions tropicales, en particulier pour ses fruits comestibles. C’est une espèce proche de l'arbre à pain, Artocarpus altilis, avec lequel il ne doit pas être confondu. Il est cultivé majoritairement en Asie du Sud-Est et au Brésil
.

                                                     

Consommation alimentaire :

Le fruit du jacquier, la pomme de jacque (ou jacque, ou jaque, en créole : petit jaque, ou Ti'jac), est une polydrupe pesant généralement plusieurs kilos (de 1 à 25 kg), fruit d'un arbre appartenant à la même famille que les mûriers, celle des Moraceae.

Le jacquier commence à avoir des fruits trois ans après la plantation. Le fruit a une saveur douce. Il peut être acheté dans des magasins de produits exotiques.

La chair du fruit mûr, à odeur forte et sucrée, peut être consommée crue ou préparée en confiture.

On peut aussi préparer le fruit vert, haché menu, en plat salé. À la Réunion , on le cuit ainsi avec du lard fumé, pour préparer la fameuse recette populaire du ti'jaque boucané.

Les graines, qui sont toxiques crues, sont comestibles cuites quand elles sont grillées ou bouillies. Leur goût rappelle celui des châtaignes. Elles peuvent être mangées telles quelles ou incorporées à des plats traditionnels (rougails).

 

Variétés :

jacque dur dont les fruits restent fermes à maturité,

jacque sosso aux fruits à chair plus molle,

jacque miel à jus très sucré.

 

Autres usages :

Colle jacque :

De nombreuses espèces de la famille des moracées contiennent du latex. Celui du jacquier, produit par toutes les parties de l'arbre, est particulièrement abondant et collant. Il circule dans de gros canaux laticifères.
La colle jacque était traditionnellement utilisée pour ses propriétés adhésives et pour piéger les oiseaux.

Bois :

Le jacquier donne un bois dur de belle couleur jaune à grain fin. Ce bois est apprécié en ébénisterie, pour la confection de meubles, ou en marqueterie, en raison de sa coloration marquée. Il peut aussi être utilisé en construction. Le bois du jacquier est parfois utilisé pour la fabrication d’instruments de musique qui font partie des gamelans.
 


PUTERIA CAMPECHIANA

                                    
 

Pouteria campechiana est un arbre à feuilles persistantes originaire du sud du Mexique et d'Amérique centrale[1]. Il est cultivé pour ses fruits comestibles dans d'autres pays tropicaux comme le Brésil, Taïwan et le Viêt Nam. Son nom binomial est dérivé de la ville mexicaine de Campeche, où il pousse. Il est parfois nommé (à tort) Lucuma campechiana.

L'arbre atteint 10 m. Il produit des fruits jaune-orangé, longs de 5-7 cm, et comestibles. Leur chair jaune est douce, avec une texture souvent comparée à celle d'un jaune d'œuf cuit, d'où le nom de fruit-œuf.

                                                       

 



VACCINIUM CERENUM


          

            

 

    Utilisation: Baies commestibles peu sucrées.