DOLIQUE ASPERGE

 Autres noms : haricot kilomètre, spaghetti

 
 
Relativement peu connu en France, il fait partie de la culture et de la cuisine asiatique.
Il doit son nom de "haricot kilomètre" et de "haricot spaghetti" au fait qu'il présente de très longues gousses pouvant mesurer à pleine maturité près d'un mètre.
Son nom de "dolique asperge" quant à lui fait référence à son goût qui mêle agréablement le goût du haricot vert avec celui de l'asperge. C'est une plante grimpante qu'il convient de faire courir, comme pour les haricots à rames,  sur un système de tuteurage en tipi, un filet à rame, le long d'un treillage ou d'un grillage. Accaparant peu d'espace au sol, il peu facilement trouver sa place même dans un petit jardin.
Sa culture n'est pas difficile, sa seule exigence étant de la chaleur, surtout pour la germination des graines et la levée. La récolte s'effectue avant la maturité complète ainsi les gousses sont plus tendres et goûteuses. Comme le haricot vert, le haricot kilomètre est riche en fer et renferme de nombreuses fibres.

 

DOLICHOS LABLAB
 
Autres noms : Dolique ; Dolichos Purpureus  
Haricot à croissance très rapide. La plante grimpante peut atteindre 9m.

 
 
Utilisation : légume et farine (confection de beignets et gâteaux thaî : banh chungthuong )
Semis : avril / juin

 
Exposition : soleil ; utilisé pour faire de l’ombre.
Riche en acides folique, magnésium et potassium

Gombo

Le gombo (Abelmoschus esculentus) est une plante tropicale à fleurs appartenant à la famille des Malvaceae, originaire d'Afrique.
  
Son fruit est une capsule de forme pyramidale récoltée verte et employée comme Légume et comme condiment. Sa section transversale montre cinq cavités qui forment un parfait pentagone. Sa peau est couverte d'un duvet soyeux.
Noms vernaculaires : il est aussi appelé corne grecque, bamia (Grèce), okra ou gnawia ou ganaouia (Tunisie) , lalo ou bamia en Turquie.
Le nom de « gombo » est issu du Bantou de région angolaise ki-ngombo.

Synonyme : Hibiscus esculentus L.

Description :
Le gombo est une grande herbe, annuelle, à la tige érigée pouvant atteindre 2 m 50 de haut.
Les feuilles sont palmatilobées, de gabarit suborbiculaires , à 5-7 lobes irrégulièrement serretés. Elles sont portées par un long pétiole (jusqu’à 35 cm).
Les fleurs solitaires, axillaires, sont formées d’un calice spathacé, à 5 dents, de 5 pétales de 3-4,5 cm, jaunes ou jaunâtres, tachés de pourpre à la base, de 5 carpelles et d’étamines soudées.
Le fruit est unecapsule de 8-25 cm de long, poilue, anguleuse, ovoïde-lancéolée, longuement pointue.
 
Histoire :
Cette plante était cultivée par les Égyptiens, puis importée en Europe par les Maures  Espagnols au XIIe siècle, elle fut introduite au XVIIe siècle en Amérique par les esclaves et les maîtres parlant le créole utilisaient ce mot pour parler des plantes en général. Elle est consommée dans la quasi totalité de l'Afrique tout au long de l'année

Utilisation :
 Le fruit contient une substance mucilagineuse (de texture gélatineuse) utile pour épaissir soupe et ragoûts.  On conseille généralement de choisir des gombos bien colorés de moins de 10 cm de long afin qu'ils ne soient pas durs. Le gombo se mange cru ou cuit et il fait partie de nombreux plats créoles, africains ou japonais. Il rentre notamment dans la fabrication du calalou. ( plat antillais à base de crabe et de siguine (feuilles de madère)).  
Il se marie bien avec la tomate, l'oignon, l'igname, le poivron et le curry, la coriandre, l'origan, le citron, le vinaigre et d'autres épices comme le ras el hamout. .
Il est également la base du gumbo : soupe cadienne typique de Louisiane, dans laquelle le fond est constitué de mélange de

 

HIBISCUS SABDARIFFA
Autres noms : Roselle
Riche en vitamine C.
     

L'Hibiscus sabdariffa (ou Oseille de Guinée, Roselle) est une plante herbacée de la famille des Malvacées qui pousse en zone tropicale, notamment en Afrique de l'ouest (Burkina Faso, Sénégal, sud du Mali, nord de la Côte d'Ivoire). Cette plante est aussi connue en Égypte et au Mexique où on l'appelle flor de Jamaica.Le karkadé, ou bissap, est la boisson préparée à partir des fleurs de cet hibiscus à fleurs rouges

Préparation de la boisson : le Bissap :
Un sirop rouge est obtenu à partir des fleurs séchées portées à ébullition 5 minutes (une petite poignée de fleurs avec un peu d'eau et du sucre). Ce sirop parfume fortement l'eau bien fraîche dans laquelle on le verse. C'est la boisson nationale du Sénégal et du Burkina Faso où cette plante est cultivée jusqu'aux abords du désert. On peut aussi utiliser les fleurs en infusion en en mettant simplement quelques-unes dans de l'eau très chaude. On y ajoute parfois des feuilles de menthe.

 

LINDERNIA CRUSTACEA
Autres noms : cresson, Haehaa.
Noms créoles : cresson-bâtard, petite-teigne, petit-mouron, petite-griffe.

 
 
Utilisation : herbe rampante utilisée dans un grand nombre de recettes.
 

MARGOSE
La margose (Momordica charantia), également nommée momordique, pomme de merveille, poire balsamique, concombre africain, courge amère ou melon amer, paroka ou mangé coolie aux antilles françaises, est une plante grimpante de la famille des Cucurbitaceae, donc apparentée à la courge, cultivée dans les pays chauds pour son fruit comestible bien que très amer.

 
   
Nom scientifique : Momordica charantia L., famille des Cucurbitaceae, sous-famille des Cucurbitoideae, tribu des Joliffieae, sous-tribu des Thladianthinae.
La margose est bien trop amère pour être consommée crue. C'est pourquoi on la retrouve dans la cuisine chinoise, cuite à la vapeur, ajoutée aux potages chinois ou insérée dans un plat traditionnel, le porc au melon amer, dont les ingrédients principaux sont du porc, des oignons, du gingembre, de la sauce aux haricots noirs et du melon amer.
Elle est également présente au Japon dans la cuisine d'Okinawa. C'est également un ingrédient récurrent de la cuisine réunionnaise . On l'appelle alors margoze. On trouve une variété peu amère que les réunionnais appellent Margoze de l'Inde.
Aux antilles françaises elle est surtout utilisée, comme en Chine et en Inde pour ses vertus médicinales,notamment en infusion contre le diabète.

 
 

Actions biologiques :
Des extraits de margose seraient toxiques in vivo pour les cellules de cancer du sein : affaire à suivre Ratna Ray février 2010

 

PATATE DOUCE
La patate douce (Ipomoea batatas) est une plante vivace de la famille des Convolvulacées largement cultivée dans les régions tropicales et subtropicales pour ses tubercules comestibles.

 
Description :
C'est une plante vivace à tiges rampantes pouvant atteindre 2,5 à 3 m de long.
Les feuilles alternes sont entières, au pétiole relativement long et au limbe de forme variable à bord sinué ou denté ou bien lobées, formant 5 à 7 lobes aigus, à nervation palmée.
Les fleurs à corolle soudée, de couleur violette ou blanche, sont très semblables à celles du liseron qui appartient au même genre. Elles apparaissent à l'aisselle des feuilles, isolées ou groupées en cymes de quelques fleurs.
La fructification de cette plante est très rarement observée en culture.
Elle produit des tubercules de forme plus ou moins allongée, voire arrondie, à la peau fine. Suivant la variété, la couleur de la peau du tubercule va du blanc au jaune, à l'orange ou au violet. Le tubercule est très riche en amidon ; sa saveur sucrée et sa texture farineuse rappellent un peu celles de la châtaigne.

Distribution :
La patate douce est probablement originaire d'Amérique du Sud. Cette plante, inconnue à l'état sauvage, s'est diffusée depuis très longtemps dans toutes les zones tropicales et subtropicales, aussi bien en Amérique et en Océanie qu'en Asie et en Afrique.
La patate douce est également connue sous le nom de kumara, en Polynésie, où elle était déjà cultivée avant les explorations européennes. Au Japon, elle est connue sous le nom de satsuma imo, du nom de l'ancienne province de Satsuma de laquelle est originaire.

Utilisations :
Alimentation humaine :
Les tubercules se mangent le plus souvent cuits, à l'eau ou au four, ou bien frits, aussi bien en légumes qu'en dessert grâce à leur saveur sucrée. En cuisine vitale, on en fait des carpaccio et des rémoulades, en crudité.
Il en existe un type à chair sèche et un autre à chair plus aqueuse.
La patate douce est un aliment de base dans les régions tropicales où elle prend la place de la pomme de terre. Les feuilles de la patate douce peuvent également se consommer, à la manière des épinards, contrairement à celles de la pomme de terre (qui sont toxiques).

Alimentation animale :
Les tiges feuillées peuvent servir à l'alimentation des herbivores, aussi bien des lapins que du bétail ; elles constituent un excellent fourrage tant à l'état frais qu'après dessiccation.
Les tubercules sont aussi cultivés à cette fin. On recherche alors des variétés à tubercules volumineux et à grand rendement.

Production d'alcool et de fécule :
Outre l'amidon, les tubercules contenant aussi du saccharose (de l'ordre de 6 %) peuvent servir à la production d'alcool par fermentation (bière) et distillation, ainsi qu'à la production de fécule qui mélangée à du sucre donne un sirop utilisé aussi en brasserie.

Culture :
La patate douce est cultivable même sur les sols pauvres, mais elle préfère un sol profond, frais et riche en humus.
La multiplication en culture est exclusivement végétative, par plantation soit de tubercules, éventuellement de fragments de tubercules portant un œil, soit de rejets produits par des tubercules mis à germer, soit par des boutures de fragment de tiges.
Cette plante se cultive aussi bien en région tropicale qu'en région tempérée chaude où elle est alors seulement cultivée comme plante annuelle. La région méditerranéenne se prête très bien à cette culture sous réserve de l'irriguer convenablement. Dans ce cas la plantation se fait au printemps, à partir d'avril-mai, la récolte intervenant au bout de cinq mois et demi en moyenne, vers septembre-octobre. La culture se fait habituellement en billons de manière à faciliter tant l'irrigation que la récolte.
En région tropicale, la culture peut se faire en toute saison, toutefois il vaut mieux que la récolte intervienne hors de la saison des pluies, les tubercules étant sensibles au pourrissement en cas d'excès d'humidité.
Le feuillage, très couvrant, limite naturellement la croissance des mauvaises herbes.
Les patates douces se conservent moins bien que les pommes de terre. Il convient de les conserver au frais, mais à l'abri de l'humidité.

 
PHASEOLUS AUREUS

Autres noms : Haricot ambérique

 
Les graines sont riches en glucides (>45%) et en protéines (>21%), bonne source de calcium, fer, vitamines A et B. Carence en vitamine C. Les graines germées sont une bonne source de vitamine B. Elles sont toniques et laxatif.
 
 

PSOPHOCARPUS TETRAGONOLOBUS

Utilisations : alimentaire.
Autres noms : Pois carré ; haricot ailé.

 
  
Le haricot ailé est une plante tropicale de la famille des Fabaceae, originaire de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Elle pousse abondamment dans les zones équatoriales chaudes et humides, des Philippines et l'Indonésie à l'Inde, la Birmanie et le Sri Lanka. Elle se plait dans les régions tropicales humides à pluviosité élevée. On le rencontre également sur les marchés cambodgiens, où il est appelé prêpiey On le connaît aussi sous le nom français de "haricot dragon".
Le pois carré a le port d'une plante grimpante pouvant atteindre trois à quatre mètres de haut. C'est une plante vivace herbacée, qui peut être cultivée comme une plante annuelle. Elle est généralement plus haute et plus grande que le haricot commun. Les gousses ont en moyenne de 15 à 22 cm de long et sont munies de quatre ailes proéminentes aux bords dentelés courant sur toute la longueur. La peau est cireuse et la chair partiellement translucide chez les jeunes gousses. Quand la gousse est complètement mûre, elle prend une couleur brun cendré et s'ouvre pour libérer les graines. Les grandes fleurs sont bleu pâle. Les graines elles-mêmes ressemblent à celles du soja par leur contenu nutritionnel (de 29,8 % à 39 % de protéines) et ont les mêmes usages.
Cette plante est l'une des meilleures plantes fixatrices de l'azote grâce à la nodulation accomplie par des bactéries du sol, les Rhizobium. Du fait de cette capacité à fixer l'azote de l'air, la plante requiert très peu d'engrais.
Cette plante d'origine tropicale est très sensible au gel. Elle ne fleurit pas si la durée du jour dépasse douze heures. Les graines ont un tégument coriace et il est utile de prétremper les graines avant de les semer pour hâter la germination. La plante croit très rapidement, atteignant une hauteur de quatre mètres en quelques semaines.
Cette légumineuse a été appelée le "one species supermarket" parce que pratiquement toutes ses parties sont comestibles. Les graines sont utilisées comme légume, mais les autres parties de la plante (feuilles, fleurs, et racines tubéreuses) sont également comestibles. Les jeunes gousses, qui sont la partie de la plante la plus largement consommée, peuvent être récoltées deux à trois mois après le semis. Les fleurs sont souvent utilisées pour colorer le riz et les pâtisseries. Les graines ont un goût qui évoque celui des asperges. Les jeunes feuilles peuvent être cueillies et préparées comme légumes-feuilles, à la manière de l'épinard. Les racinespeuvent être préparées comme des légumes-racines, à la manière des pommes de terre, et ont un goût de noisette ; elles sont beaucoup plus riches en protéines que les pommes de terre. Les graines sèches peuvent être transformées en farine ou servir à préparer un ersatz de café. Toutes les parties du pois carré sont une source de vitamine A et d'autres vitamines. Au Cambodge, le "haricot dragon" est utilisé dans la composition de certaines soupes ou sauté avec du porc.
Sous réserve d'une légère amélioration génétique par sélection, le pois carré pourrait contribuer à élever le niveau de vie de millions de personnes dans les pays tropicaux pauvres.

 


RORIPPA SARMENTOSA

Autres noms : Tahitien : Patoa, Patoa purahi, Titipatoa, Pitatoa, Moa hau'a ino. Marquisien : Mahi, Mani, Mahimahi, Aumoriaumori
 
Utilistion : alimentaire.
Appartenant au même genre que le cresson, on utilisait les parties aériennes, à l’exclusion des racines, dans un grand nombre de recettes populaires. Usage interne et externe.
Description : Ces plantes donnent origine à un arbuste à la forme arrondie. La Rorippa sarmentosa est une plante herbacée vivace de grande taille, et peut atteindre les 2 m de hauteur ; en été assume une coloration blanc . Ces plantes ne pas toujours vertes, donc perdent les feuilles durant certains mois de l'annèe.
On conseille de placer la Rorippa sarmentosa dans une position ensoleillée au moins quelques heures pa jour. Elle ne craint pas le froid. Ces plantes perdent la partie aérienne pendant les mois les plus froids de l'année. Avec l'arrivée du printemps elles recommencent rapidement à produire des futs et des feuilles.

Arroser seulement sporadiquement, avec 2-3 verres d'eau, laissant le terrain sec pour deux jours avant d'arroser de nouveau; lorsqu'on arrose, nous conseillons d'éviter les excès mais de bien mouiller le substrat. Intervenons chaque 1-2 semaine. Les plantes vivaces sont sujettes à une période de repos végétatif de quelques mois. Pendant ces mois il n'est pas nécessaire de les arroser. Nous conseillons un substrat caractérisé par un excellent drainage.